La morue : le poisson venu des eaux froides

Poisson largement consommé au Portugal et en Espagne, la morue fait partie de notre régime alimentaire depuis des siècles. Grâce à sa salaison, elle pouvait se conserver mieux et plus longtemps que d’autres poissons, ce qui est toujours le cas. Aujourd’hui servie sur les plus grandes tables du monde, la morue n’a pas fini de faire parler d’elle.

Par Charlène Rozlam

Une morue ou un cabillaud ?

Si le poisson est le même, il est de coutume en France de l’appeler différemment selon sa préparation. Ainsi, vous mangerez du cabillaud s’il s’agit de poisson frais, mais vous dégusterez de la morue si celle-ci est salée puis séchée. Pêchée toute l’année dans les eaux froides, il est important de ne consommer qu’une morue estampillée MSC (Marine Stexandship Concil). Cela vous garantit un poisson issu d’une pêche écoresponsable et non au chalut, véritable bulldozer des fonds marins.

Un poisson surprenant

Riche en oméga 3, en protéines et en sélénium, la morue est un aliment de choix. Consommée à la fois froide ou chaude, elle s’adapte à toutes sortes de plats, pour peu qu’elle soit correctement dessalée. Pour ce faire, il est important de la couper en morceaux, de la plonger dans un bain d’eau glacée puis de la laisser au réfrigérateur. Pensez à changer l’eau toutes les 8 heures et à ce que la peau du poisson soit toujours vers le haut. Veillez à placer une grille au fond de votre récipient pour ne pas laisser le sel, tombé dans le fond, en contact avec la chair du poisson.

Place à la dégustation !

Incontournable repas des soirées d’hiver, la brandade de morue reste un des plats préférés des Français. Si le dessalage du poisson peut en décourager plus d’un, sachez qu’il existe des brandades toutes prêtes, cuisinées dans les règles de l’art avec des produits naturels et sains. Rôties, en salade ou grillées, à chacun sa recette !

Petit + : pour les plus pressés, vous pouvez dessaler votre morue en quelques heures seulement en la plongeant dans un bain de lait.

Auteur de l’article : Top gourmet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *