Les pâtes alsaciennes à la conquête des gastronomes

Si les pâtes sont largement associées à l’Italie, l’une des plus belles régions de France en est également une productrice émérite. La fabrication de pâte est apparue à la fin du 15e siècle et aujourd’hui, demeurent quelques producteurs de pâtes traditionnelles et artisanales.

Par Charlène Rozlam

Les pâtes, un féculent ancré dans la gastronomie française

Avec près de 8 kg consommés par an et par personne en 2019, les pâtes se mangent à toutes les occasions. De simples pâtes aux fromages jusqu’aux macaronis à la truffe en passant par la version au citron d’Alain Ducasse, les pâtes se retrouvent dans toutes les assiettes. S’il existe toutes sortes de pâtes, les préférées des grands chefs restent les pâtes artisanales à la farine de blé tendre qui offrent un goût unique : Mais de fabrication française bien sûr !

Une recette régionale

Ce qui différencie les pâtes alsaciennes des pâtes italiennes tient dans la recette. Quand les pâtes traditionnelles italiennes contiennent principalement de la farine et de l’eau, les pâtes alsaciennes se doivent de contenir 7 œufs frais par kilo de semoule de blé dur. Si l’on retrouve également des œufs dans certaines recettes italiennes, cela n’est pas une généralité a contrario des recettes alsaciennes.

Les types de pâtes

Les pâtes alsaciennes se divisent en deux catégories : les Wasser Striebele et les Nüdle. Chacune requiert une technique particulière et se prépare de manière totalement différente. La catégorie des pâtes Wasser Striebele se confectionne avec une préparation liquide, dont on fait directement tomber des morceaux dans l’eau bouillante. Les Nüdle, elles, proviennent d’une pâte que l’on étale au rouleau et où l’on y découpe des lanières, avant de les plonger dans l’eau.

Que vous soyez plutôt Knepfle, Sunding Spaetzle ou Ondines, les pâtes alsaciennes offrent un goût unique. Pour être sûr de leur qualité, préférez un producteur labellisé IGP (indication géographique protégée), cela garantira leur provenance et l’utilisation de la recette traditionnelle.

Petit + : Pour une recette parfaite, conservez une louche d’eau de cuisson et plongez les pâtes dans la sauce, et non l’inverse.

Auteur de l’article : Top gourmet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *