Vaisselle jetable : maintenant, c’est écologique et biodégradable !

Assiettes, gobelets, verres ou couverts en plastique à usage unique ont quitté les rayons des supermarchés pour laisser la place à d’autres alternatives, on a fait le tour pour vous.

Depuis le 1er janvier 2020, et selon l’article L541-10-5 du Code de l’Environnement, la plupart des articles de vaisselle en plastique à usage unique sont interdits à la vente pour leurs effets néfastes sur la faune et la flore. Les commerces de proximité, de vente à emporter, les restaurants, et les professionnels de l’événementiel sont également impactés par cette nouvelle loi. La vaisselle jetable, écologique et biodégradable a ainsi fait son entrée sur le marché, voici la liste des matières les plus respectueuses de l’environnement.

Le bambou

La vaisselle de pique-nique en bambou est une des vaisselles écologiques les plus utilisées sur le marché, autant en jetable qu’en réutilisable. Le bambou est une matière durable, biodégradable et compostable, et qui pousse aussi très vite.

Le bois

La vaisselle en bois à usage unique est la vaisselle jetable écologique la plus résistante. Biodégradable et même compostable, le bois est une matière noble recyclable à l’infini. Pour les couverts, verrines ou saladiers, le bois est à privilégier. Ils peuvent même se réutiliser plusieurs fois.

Les feuilles de palmier

La vaisselle jetable en feuilles de palmier naturelles est fabriquée en récupérant les feuilles tombées de certaines variétés de palmiers. Presque aussi résistante que le bois, cette matière naturelle se décline : assiettes, bols, verrines.

La pulpe de canne à sucre ou la fibre de roseau

Gobelets, assiettes, bols… Certains contenants jetables peuvent être élaborés à partir de matières végétales 100 % compostables, comme la pulpe de canne à sucre ou la fibre de roseau.

L’amidon de maïs

Le PLA vient du mot anglais Polylactic Acid, que l’on traduit en français par « Acide Polylactique ». C’est une matière plastique d’origine végétale créée à partir d’amidon de maïs. Le PLA est donc entièrement biodégradable et utilise des matières premières renouvelables. Il est principalement utilisé pour la vaisselle jetable des repas froids et boissons fraîches, car il ne résiste pas au chaud. C’est pour cette raison que le CPLA a été créé (Cristallised Poly Lactic Acid). Toujours à base de sucre et d’amidon de maïs, il est rajouté de la chaux (entre 20 et 30 %) lors de sa production. Le matériau se cristallise et devient alors résistant à la chaleur tout en restant 100 % compostable.

Qu’est-ce que le OK Compost ? (mettre le logo)

Le label OK compost certifie la conformité des bioplastiques à la norme européenne EN 13 432 qui atteste de la biodégradabilité des produits de 90 % en 6 mois dans des conditions de compostage industriel. La température du composteur est souvent comprise entre 55 et 60°C pour mener à bien ce processus. Cela signifie qu’un emballage OK Compost ne peut être placé dans le composteur de votre jardin. Les produits avec la mention OK Compost Home peuvent eux être compostables à des températures inférieures et placés dans des composteurs domestiques.

Auteur de l’article : Top gourmet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *